Crédit d'impôt fenêtre

Question :

Xavier – Nantes

Bonjour,

J’essaie de savoir s’il est toujours possible d’obtenir un crédit d’impôts pour des fenêtres que nous voudrions changer dans une maison qui date de la fin des années 60.

Est-ce que ce crédit existe-t-il encore? Tous les textes que j’ai pu trouver parlent de travaux faits avant fin 2012?

Cela suffit-il de changer les fenêtres pour l’obtenir (8 fenêtres) ou faut-il entreprendre d’autres mesures de rénovation?

Je vous remercie d’avance

 

Réponse :

Bonjour Xavier,

Absolument ! Le crédit d’impôt pour le remplacement de fenêtre existe toujours. Vous pouvez ainsi déduire 18% de la fourniture de vos fenêtres sur votre prochaine imposition 2014 si ceci est réalisé avant la fin de cette année. Par contre, et oui il y a un « mais », il faut que vos travaux d’isolation concernent un bouquer. Par exemple, vous changez vos fenêtres en refaisant vos placos ou votre isolation des murs.

Vous trouverez ci-dessous quelques conditions pour l’obtention du crédit d’impôt :

Conditions du logement :
• C’est une maison individuelle ou un appartement ;
• C’est votre résidence principale si vous êtes occupant ;
• Le logement est achevé depuis plus de deux ans.

Condition de la prestation :
• Le crédit d’impôt s’applique au prix d’achat des équipements, matériaux et appareils porté sur la facture de l’entreprise ayant réalisé les travaux (prix TTC).
• Ne sont pas compris dans la base : les matériaux et fournitures qui ne s’intègrent pas à l’équipement (tuyaux, gaines de distribution ou fils électriques destinés au raccordement), les frais annexes tels que les frais financiers (intérêts d’emprunt…) ainsi que la main-d’œuvre correspondant à la pose (excepté les frais de pose des matériaux d’isolation thermique des parois opaques).

Pour en savoir plus, cliquez ici

Je reste à votre disposition.

Pierre

devis fenetre

Le crédit d'impôt pour vos fenêtres

credit dimpotRéduire la consommation énergétique de nos logements est devenu le cheval de bataille pour nos politiques d’où l’incitation financière avec le crédit d’impôt. L’objectif premier est de réduire notre consommation pour améliorer notre pouvoir d’achat mais aussi pour limité d’impact de notre consommation sur l’environnement.

Malgré des coups de rabot par François Fillon, le Crédit d’Impôt Développement Durable reste toujours intéressant pour l’installation de fenêtres. Ce crédit d’impôt est actuellement de 30%.

Le crédit d’impôt consiste à déduire une partie des dépenses réalisées pour cette nouvelle installation directement sur l’impôt sur le revenu.

Qui peut en bénéficier ?

Tous les propriétaires ou locataires de logement peuvent bénéficier de ce crédit d’impôt pour l’installation de fenêtres ou de portes isolantes. Si vous n’êtes pas imposable, ce montant vous sera tout de même remboursé sous forme de chèque.

Cette avantage concerne l’installation des menuiseries dans les logements de plus de deux ans réalisée avant le 31 décembre 2012.

Sous quelles conditions ?

Le crédit d’impôt est octroyé si :

  • L’installation des nouvelles menuiseries est réalisé par un professionnel certifié RGE.
  • L’entreprise fournit une facture avant le 31 décembre de l’année N-1.
  • La facture doit être détaillée avec l’ensemble des caractéristiques isolantes de la fenêtre.

Cette avantage ne sera pas appliqué si vous décidé d’acheter les fenêtres vous même et de les poser.

Quel montant ?

La réduction sera calculé sur le montant HT de la fourniture de vos nouvelles fenêtres. La main d’oeuvre n’est pas à prendre en compte.

Jusqu’au 31 décembre 2015, le montant total des dépenses en faveur du développement durable ouvrant droit au crédit d’impôt ne pourra excéder :

  • 8 000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée
  • 16 000 € pour un couple marié ou pacsé (soumis à une imposition commune)

Ce plafond est majoré de 400 € par personne à charge. Cette majoration est divisée par deux pour les enfants vivant en résidence alternée.

Si vous effectuez au titre de l’année 2011 des dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt à des taux différents, les dépenses ouvrant droit au crédit au taux le plus élevé sont retenues en priorité pour l’appréciation du plafond.

devis fenetre